Louna est partie...

Le 14 Juin 2008

Louna...tellement belle...mais tellement sauvage et insociable...

C'est ce qui m'a fait prendre ce Samedi 14 Juin 2008,cette difficile et horrible décision qu'est l'euthanasie...

Dernier recours apres avoir chercher toutes les solutions possibles....

J'ai tellement mal,que je n'est pas le coeur de vous en dire plus pour ce soir....

Le 17 Juin 2008

Bien que la douleur soit toujours aussi présente,je m'habitue peu à peu à son absence...mais j'ai toujours l'impression qu'elle est là...cachée comme elle le faisait toujours

Louna sous ses airs adorables qu'elle pouvait avoir sur les photos,était en fait une minette tres détachée de nous,ce n'était pas le genre à venir sauter sur nos genoux,ou encore se frotter a nos jambes...comme le font de nombreux chats.

Non,Louna était une chatte solitaire,qui aimait s'isoler,et ça,depuis toute petite...

Nous l'avions recceuilli chez des particuliers,elle devait a priori avoir 2 mois et des les premiers jours,nous ne pouvions pas la caresser sans qu'elle nous morde.

Nous mettions ça sur le compte que ce n'était qu'un chaton qui aimait jouer...mais le temps a passé,et rien ne s'est calmé..elle a commencé par etre agressive avec les personnes étrangères a la maison,elle fesait du feu des qu'elle les voyait,pour s'enfuir de suite et se cacher.Elle agissait de meme avec mes enfants,ils n'ont jamais pu l'approcher...

Sur le conseil du vétérinaire,nous l'avons fait stériliser,pensant que ce pourrait etre la solution...mais il n'en était rien...Louna a pris de l'assurance...et devenait de plus en plus menaçante.

Dans les derniers jours,la situation a empiré,non seuleument elle crachait quand on passait a coté d'elle,mais elle se mettait en garde pour attaquer en grondant...

plusieurs fois,dépassée par son agressivité,j'ai voulu appeler le vétérinaire...mais submergée par la peine,je ne pouvais pas prendre cette décision...je voulai garder l'espoir que ça s'arrange... jusqu'à ce samedi matin ou elle a craché sur mon fils de 2 ans et demi...

A 9h30 du matin,j'ai du prendre mon courage pour appeler en sanglots le vétérinaire et lui demander d'euthanasier Louna...

Connaissant son caractère,il m'a proposé de venir chercher à la clinique du Calmivet,de façon a la tranquiliser pour pouvoir la mettre sans rebellion dans sa cage de transport...l'euthanasie est prévue à 15h15...

Des lors,je n'arrive plus a regarder Louna en face...de peur qu'elle devine le sort qui lui est réservé,j'ai de la peine et mes larmes ne cessent de couler...

Je me sens tellement coupable de ma décision...tellement coupable de devoir abréger sa vie,alors qu'elle est en parfaite santé..mais je dois penser à notre sécurité avant tout,à la sécurité de mes enfants et je dois me rendre à l'évidence que je ne dois pas attendre que l'irreparable arrive,Louna souffre d' un grave trouble du comportement que rien ne pourra changer,et plus elle vieillira,plus ceci deviendra ingérable.

Nous vivons a present que sur nos gardes,dans la crainte qu'elle nous attaque...a quoi bon,esperer???Non,ma décision est prise,meme si c'est tres dur...

13h30:C'est l'heure du dernier repas de Louna...dans les larmes,j'ouvre la boite de thon dont elle raffole..puis j'écrase les 6 comprimés de calmivet...je mélange..

Louna ne se fait pas prier pour venir manger...elle ne finira pas son assiette...

Elle somnole...on la laisse se réfugier dans le debarras pour la laisser tranquille..

14h30:Nous devons a present la mettre dans sa cage de transport,nous y arrivons sans trop de resistance de sa part

Des lors,une fois prisonnière de sa cage,elle est a nouveau redevenue agressive...

Elle ne se calmera que durant le trajet en voiture...

15h00:Nous arrivons chez le vétérinaire,Louna est calme,le Calmivet a fait son effet

15h10:C'est notre tour...ma gorge se noue...noue deposons la cage sur la table d'examen...le vétérinaire approche sa main de la cage...Louna n'a aucune réaction agressive,ce qui m'enfonce un peu plus dans ma peine de la voir partir..

Puis il la sort de sa cage,apres quelques carresses,il lui fait une anesthésie...louna s'endort...je peux enfin la serrer dans mes bras..dans l'instant,j'ai eu envie de dire au véto de tout arreter.puis la piqure fatale est exécutée...

Je la serre dans mes bras,mes larmes coulent sur son pelage..je lui dit que je l'aime,que je suis désolée ,je l'embrasse et puis quoi d'autre?je ne sais plus...

Mais c'est fini...Louna est dejà partie...

J'aurai tellement voulu la caliner quand elle était encore là...mais elle ne m'en a jamais laisser l'occasion ...alors je n'espère qu'une chose,c'est qu'elle ai eu au moins le temps de m'entendre avant de partir pour son grand voyage...

Je t'aime Louna

 

 



15/06/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres