Le cimetière de Greyfriars

Le mystérieux cimetière hanté de Greyfriars à Edimbourg, en Ecosse.

 

 

 

 

Le cimetière de Greyfriars est particulièrement atypique, tout droit sorti d'un film d'horreur, au style extrêmement gothique. Une sorte de mousse verte qui pousse et recouvre les tombes, lui donne un aspect étrange lorsque l'on visite les lieux.

 

Il faut dire que le cimetière enterre ses morts depuis le XVIème siècle, et en l'occurrence, il a dans ses terres les corps des plus grands notables écossais.

 Le cimetière Greyfriars se situe à l'orée de la vieille ville et, de part son ancienneté , c'est sans aucun doute le cimetière les plus hanté d’Écosse, voire du monde.

 

BOBBY GREYFRIARS :

 

Une très belle histoire entoure ce cimetière, une histoire que Walt Disney reprendra et adaptera dans un de ses films. Le protagoniste est un chien, un skye Terrier. Son maître, John Gray, un policier reconnu de la ville d’Édimbourg, vient de mourir et d'être enterré au cimetière de Greyfriars. Le chien Bobby, fidèle à son maître restera sur la tombe de ce dernier, le pleurant sans cesse. Une chaîne d’entre-aide entre les commerçants va naître, pour subvenir aux besoins de ce chien. Aujourd'hui des plaques commémoratives, où Bobby avait ses habitudes, sont érigées dans les rues d’Édimbourg, en hommage au chien loyal . Il mourut quatorze ans plus tard et fut inhumé en secret dans le cimetière de Greyfriars à côté de son maître. Aujourd'hui encore, sa tombe et celle de son maître sont les plus fleuries de la nécropole. Mais l'église qui abrite ce cimetière fut aussi un lieu important dans l'histoire de l’Écosse. L’église de Kirkyard fut la première église réformée construite à Édimbourg en 1620. Un pacte sera signé en 1636, le "National Covenant" dans ce lieu et, aura des répercussions sur l'histoire du cimetière.

 

 

le film de Disney                                      La statue de Bobby  et sa tombe                                     

 

                                                                                                                                   

 

LA PRISON DES COVENANTERS :

 

 

 

Le Roi Jacques Ier (1567-1625) unifia l'Angleterre et l’Écosse, mais ces États restèrent indépendants jusqu'en 1707. Le 1 mai 1707 à la suite de l' "Acte Union", l'Angleterre et l’Écosse formèrent la Grande-Bretagne, Anne Stuart devient Reine de Grande-Bretagne. Sa lignée n'aura de cesse, durant le siècle à venir, d'imposer le pouvoir des évêques (épiscopalisme) aux églises d’Écosse, créant de nombreux conflits dans le Pays.

 

Le pacte "National Covenant" ratifié, les covenanters se sont réunis pour maintenir la doctrine presbytérienne en s'opposant donc au roi.

 

 

Photo prise dans la prison des covenanters laissant apparaître des formes fantomatiques.

 

 

De nombreux combats civils eurent lieu pour maintenir le Presbytérianisme, mais les covenanters furent bientôt moins nombreux. Ils furent rapatriés en Écosse et comme les prisons étaient déjà pleines, on les enferma sur un terrain de Greyfriars. Ils passèrent tout un hiver sans véritable abri pour les protéger du terrible froid hivernale de l’Écosse, ni véritable nourriture. Certains sont morts sur cette terre, d'autres furent exécutés publiquement et ils furent enterrés à l'endroit même de leur exécution. Aujourd'hui, un monument est érigé à la mémoire des covenanters.

 

Et les âmes de ces pauvres martyrs errent désespérément sur cette terre, de nombreuses personnes ont été témoins de ces phénomènes. Elles ont été agressées physiquement, sur leur corps des ecchymoses et des coupures sont soudainement apparues.

 

Par ailleurs, certains qui s'aventurent dans la prison des covenanters avec un appareil photo font de drôle de découvertes, comme ce fut le cas d'un couple qui pris cette étrange photo ci-dessus, qui s'avère être sans trucage. Cependant, vous ne connaissez pas l'histoire du poltergeist Mackensie qui hante à jamais le cimetière et, dissuade de manière peu "orthodoxe" ceux qui veulent s'approcher d'un peu trop prés de sa nécropole.

 

 

 

 

 

 

 L’Église de Greyfriars kirk, le mémorial aux martyrs des covenanters, la prison des covenanters.

 

 

 

LE POLTERGEIST MACKENSIE :

 

 

 

Sir George Mackenzie de Rosehaugh était un avocat de renom et sa famille faisait partie de la plus haute société écossaise. Il a cependant un surnom moins loquace : celui de "Bloody Mackenzie", du sans aucun doute à son acharnement à combattre les covenanters. En effet, il semblait n'avoir aucune pitié quant au sort de ces prisonniers. Il serait responsable de la mort de plus de 18.000 hommes qui ont combattu contre le mouvement anglican, et donc contre leur Roi.

 

Ce n'est que récemment que son fantôme se manifeste. L'histoire remonte en 1998, lorsque un vagabond entre dans son mausolée, afin de s'abriter de la pluie, qui peut-être dense et pénétrante en Écosse, surtout en hiver au milieu de mois de décembre. Ce vagabond regarda par un interstice et aperçut une étrange lumière à l'intérieur, il entra donc. Il entendit un garde avec son chien et pour ne pas être vu, il décida d'entrer dans les tombes qui reposaient dans le mausolée, dans l'espoir aussi, il avouera plus tard, de trouver des bijoux précieux. Ce qu'il vit, personne ne le sut exactement en tout cas, il détala de la tombe. Le garde aperçut cet homme traumatisé, en état de choc. La police fut appelée sur les lieux et prit en compte le témoignage du pauvre homme. C'est ainsi que le mausolée est aujourd’hui cadenassé, impossible d'y entrer. Depuis ce trouble fait, toute personne qui s'approche de son sépulcre est sujet à des nausées pour certains, pour d'autres ils seront attaqués physiquement (griffures, ecchymoses et même morsures). Certains sont même poussés violemment à terre. Il y a une recrudescences des phénomènes depuis 2006. Un livre sortira et racontera cette troublante histoire et les phénomènes qui en découlent. Notons que cette tombe est désormais la plus fréquentée, depuis sa réputation de poltergiest, il n'est donc pas étonnant qu'il y ait plus d'attaques.

 

Dans le mausolée de Mackenzie, il y aurait un escalier qui descendrait directement dans les mystiques voûtes d’Édimbourg, où plusieurs équipes spécialisées dans le paranormal sont venues enquêter.

 

Il n'est pas étonnant que ce cimetière soit vraisemblablement hanté, surtout si ces hommes ont eu une vie des plus sanglantes, tout comme l'histoire qui va suivre.

 

 

 

George Mackensie et son mausolée.

 

 

 

LE CANNIBALE JAMES DOUGLAS :

 

 

 

James Douglas, troisième marquis de Queensberry, était considéré comme fou depuis sa plus tendre enfance, il était gardé constamment enfermé à clé dans la demeure familiale. Mais un jour, pendant les émeutes des covenanters, il profita du désordre pour s'enfuir. L'histoire qui va suivre est des plus glauques. Il pénétra dans une maison dans le quartier de Holyrood et, ne trouvant pas de nourriture, il tua sans émoi un jeune marmiton qui s'occupait de la cuisine. Le pire étant qu'il l’embrocha, le fit rôtir dans l'âtre et le dégusta, comme on déguste une dinde à noël. Il n'avait que dix ans à cette époque en 1707, il mourut huit ans plus tard et fut inhumé dans le cimetière de Greyfriars.

 

Ce marquis était sans aucun doute fou, mais que dire quand on s'attaque volontairement à un cadavre?

 

 

 

 

 

SONNY DEVLIN LE PILLEUR DE TOMBE :

 

 

 

Sonny Devlin

 

 

Ce jeune garçon, 17 ans lors des faits, a commis un acte barbare sur un cadavre, au cimetière Greyfriars, en juin 2003. Avec un groupe d'amis et après une soirée bien arrosée, ils décident d'entrer dans le cimetière faire un tour pour se faire peur. Sonny Delvin bien éméché, entre dans le "mausolée noir" qui n'est autre que celui de George Mackenzie, ouvre sa tombe, décapite à l'aide d'un couteau le cadavre ou ce qu'il en restait,et exhibe le crâne à ses petits camarades. Cependant l'histoire ne s'arrête pas là malheureusement. Pour épater la galerie, il simule un acte sexuel avec le crâne de Mackenzie. Il a été jugé et reconnu coupable en 2004.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aimez les sensations fortes, si vous aimez avoir peur et si vous vous baladez aux alentours d’Édimbourg, en Écosse, arrêtez-vous au cimetière de Greyfriars, promenez-vous entre ses célèbres tombes, arpentez les sépulcres les plus "accueillants" , mais surtout faites attention lorsque de fortes pluies sont tombées récemment dans la région, regardez bien où vous marchez, des ossements humains sont souvent déterrés. Il faut savoir que les terres de ce cimetière sont des véritables charniers, des corps ont été enterrés les uns sur les autres pendant des décennies. Il n'est donc pas étonnant que Greyfriars soit le cimetière le plus hanté du monde.

 

 

 

 

 

Article rédigé par Audrey Cordier.

 

 

 

Cet article est le travail des membres de Paranormal Club Investigations. Toutes reproductions et/ou copies sont strictement interdites.

 

 

 

 

 

 

 



16/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres