Anniese Michel,la véritable histoire de l'exorcisme d'Emilie Rose

Anneliese est une jeune femme très pieuse,aimant la vie et sa famille . Sans avertissement,sa vie a changée un jour de 1968 ou elle a commencé a etre secouée par des spasmes qui l'empechaient de commander son corps

 

Un neurologue à la clinique psychiatrique Wurtzbourg l'a diagnostiquée épileptique "de grande CMA ". En raison de la force des ajustements épileptiques, et de la sévérité de la dépression qui a suivi, Anneliese a été admise pour un traitement à l'hôpital.

Peu après  les attaques , Anneliese a commencée à voir des "grimaces diaboliques" (visions) pendant sa prière quotidienne.

C'était en 1970, et tandis que les jeunes autour d’elle profitaient de la vie, Anneliese luttait contre le mal avec la croyance qu'elle était possédée.
En effet, pendant ses prières, Anneliese voyait des démons partout autour d’elle…
Des voix ont également commencé à suivre…



 

Eté 1973, ses parents sont allés voir différents pasteurs pour demander un exorcisme.

 

 Leurs demandes ont été rejetées ...

 

Par la suite Anneliese devrait continuer les prescriptions des médecins et son traitement. Les conditions qui permettent un exorcisme sont entre autre, un dégoût aux objets religieux, un langage  inconnu du "possédé", et des puissances supranaturelles.

En 1974, Anneliese resta pendant un certain temps sous surveillance, Le Pasteur Ernst alt a demandé un laissé exécuté d'exorcisme de l'évêque de Wurtzbourg. La demande a été rejetée, et pour  seule réponse de ce dernier, Anneliese devait vivre encore plus religieusement, prier tout le temps !!


Les attaques n'ont pas diminuées, et son comportement s’aggrava de jours en jours…

 

image tirée du film

À la maison de chez ses parents, dans Klingenberg, elle a insulté, a battu, et a commencé à mordre les autres membres de sa famille.

 

Elle a refusé de manger parce que les démons ne le permettaient pas. Anneliese a dormie sur le plancher en pierre, a mangé des araignées, des mouches, et le charbon, et a même commencé à boire sa propre urine.

 

Elle poussait des cris, entendus dans toute la maison pendant des heures tout en cassant des crucifixs, détruisant des peintures de Jésus, et tirant sur les rosaires à distance.
Anneliese a commencé à commettre des actes d'auto-mutilation et outre l'acte de déchirer elle même ses vêtements, le fait d'uriner sur le plancher est devenu banal.

Après avoir effectuer une vérification exacte de sa possession en septembre 1975, l'évêque de Wurtzbourg, Josef Stangl, a affecté le père Arnold Renz et Pasteur Ernst alt avec l'ordre pour exécuter "le grand Exorcisme" sur Anneliese Michel.

La base pour ce rituel était le "Rituale Romanum", qui est toujours celui pratiqué, lorsque une loi valide le canon du 17ème siècle.

 

 

On a déterminé qu'Anneliese devait être sauvée de la possession par plusieurs démons, y compris Lucifer, Judas Iscariot, Nero, Cain, Hitler, et Fleischmann, un prêtre , et d’autres ames damnées…

 

À partir de septembre 1975 et jusqu'à juillet 1976, une ou deux sessions d'exorcismes ont été tenues chaque semaine. Les attaques d'Anneliese étaient parfois si fortes qu'elle devait être maintenue par 3 hommes, ou même être enchaînée vers le haut. *

Pendant ce temps, Anneliese a pu retrouver légèrement une vie à la normale, car elle pouvait de nouveau aller à l'école, et effectuer les examens finaux à l'académie pédagogique à Wurtzbourg, ainsi qu'à se rendre à l'église.

Cependant,les attaques, ne se sont pas arrêtées. En fait, elle se trouvait le plus souvent paralysée, tombant sans connaissance, encore plus qu'avant.

L'exorcisme à continué au delà de plusieurs de mois, toujours avec les mêmes prières et incantations.. Pendant plusieurs semaines, Anneliese a refusée toute la nourriture. Ses genoux ont rompu en raison des 600 genuflections qu'elle a exécutés d'une manière obsédante pendant l'exorcisme quotidien. Plus de 40 bandes sonores ont été enregistrées lors du processus, afin de préserver les détails.

Le dernier jour du rite d'exorcisme qui avait lieu le 30 juin 1976, Anneliese souffrait en ce moment là de  pneumonie.

Elle avait le visage émaciée, très maigre, et ayant une fièvre élevée. Épuisée et incapable d'exécuter physiquement les genuflections elle-même..

 

 "Priez pour l'absolution" est le dernier mot qu’ Anneliese dit aux exorcistes.

 

À sa mère, elle a dit, :

" j'ai peur."

 

 

Anna Michel a enregistré la mort de sa fille le jour suivant, le 1er juillet, 1976, et à midi, Pasteur Ernst alt a informé les autorités à Aschaffenburg. Le procureur a commencé à étudier immédiatement.

Peu de temps avant que ces événements finals aient été dévoilés, l'Exorciste de William Friedkin "" (1974) est venu aux cinéma en Allemagne, apportant avec lui une vague d'hystérie paranormal qui a inondé la nation. Les psychiatres partout l'Europe ont rapporté une augmentation des idées obsédantes parmi leurs patients. Les procureurs ont pris plus de 2 ans  au cas d'Annaliese  à la cour, passant ce temps à assortir  les faits bizarres. Les parents et les deux exorcistes d'Anneliese ont été accusés du homicide négligent. Le "cas de Klingenberg" serait décidé sur deux questions:

 

Qu’est ce qui a causé la mort d'Anneliese, et qui était responsable?

Accordant l'évidence légale, "Anneliese est morte de faim". Les spécialistes ont réclamé que si les accusés avaient commencé par une obligation alimentaire une semaine avant sa mort, la vie d'Anneliese aurait été sauvée.

 

Une sœur d’Anneliese   dit à la cour qu'elle n'a pas voulu aller à une maison de repos où on lui aurait donnée des sédatifs et forcée à manger. Les exorcistes ont essayé de prouver la présence des démons, en se servant des enregistrements ou deux démons  se disputaient pour savoir qui de l’un ou de l’autre quitterait le corps d’Anneliese ne premier.


 
 Les parents d'Anneliese, aussi bien que les exorcistes, ont été inculpés d'homicide et ont été condamnés à 6 mois en prison avec sursis.


Son cadavre a été exhumé onze mois et  près d'une moitié d'année après son enterrement, seulement pour confirmer qu'il s'était délabré comme cela a été prévu dans des circonstances normales. Car certaines personnes étaient persuadées que le corps d’Anneliese ne pourrirait jamais !

 

Aujourd'hui, sa tombe reste un endroit de pélerinage pour ceux qui croient qu'Anneliese Michel a bravement combattu le diable.

Anneliese était elle oui ou non possédée?Personne ne pourra dire avec certitude qu'elle était envahie de démons...

Dans les deux cas, Anneliese a du souffrir horriblement... Qu'est ce qu'elle ressentait ?? Est ce qu'elle se croyait folle?? possédée?? Elle ne devait rien comprendre à son état. Elle est morte de façon brutale,douloureuse.

Espérons qu'Anneliese, en quittant notre monde, en a trouver un autre plus beau , ou aucun démons, imaginaires ou pas, ne viendra envahir son esprit et son corps...

 
Exorcisme Réel d'Anneliese Michel
 



29/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres