CNI: classification et définition

La classification des lésions intraépithéliales se fait en utilisant les termes CIN entre autres. Ceci signifie en anglais cervical Intra-épithélial neoplasia. L'intérêt de cette classification en réside dans l'explication suivante.

Entre la partie interne du col de l'utérus que l'on appelle l'endocol et la partie externe du col de l'utérus que l'on appelle l'exocol, existe une jonction, en quelque sorte une frontière. Cette jonction porte le nom de jonction pavimento-cylindrique. Il s'agit d'un endroit de rencontre entre deux types de tissu : l'épithélium pavimenteux du vagin et ou de l'exocol et les épithélium glandulaire de l'endocol.

Le terme pavimenteux désigne une variété de cellules comme celles de la peau et des muqueuses et le terme glandulaire désigne une variété de cellules composées essentiellement de cellules qui sécrètent des substances à l'instar des glandes.

Cette jonction entre l'endocol et l'exocol est susceptible de se modifier. Autrement dit les cellules qui composent cette frontière sont susceptibles de se transformer en particulier de subir une transformation cancéreuse.



La classification CNI (terme signifiant en anglais cervicale intraépithélial neoplasia) permet de se faire une idée exacte de l'intensité de la transformation cancéreuse des cellules à ce niveau.

Il n'existe pas d'unanimité quant à la nomenclature c'est-à-dire à l'utilisation de telle ou telle classification pour désigner la transformation cancéreuse de ces cellules au niveau du col de l'utérus.

On utilise habituellement 2 classifications celle de Richart et de Bethesda.

La classification de Richart est la suivante :

  • CIN-1. Il s'agit d'une dysplasie légère autrement dit d'une légère modification des cellules à ce niveau.
  • CIN-2 désigne une dysplasie modérée ou moyenne autrement dit une transformation déjà plus importante vers la cancérisation des cellules.
  • CIN3 désigne une dysplasie sévère ou grave à type de carcinome in situ (CIS).


La classification de Bethesda : lésions intraépithéliale pavimenteuse.

  • De bas grades : LIBG : (VPH-CIN-1).
  • De grade élevé : LIGE : (CIN-2,CIN-3,CIS).

Étant donné que le cancer du col de l'utérus est précédé d'une transformation épithéliale de type néoplasique (transformation cancéreuse) il est facilement dépisté dans ce cas. Grâce au prélèvement de cellules entre le vagin et le col de l'utérus, il est possible de détecter un cancer avant que celui-ci n'entraîne des symptômes et soit visible à l’œil nu. Depuis le dépistage, le taux de mortalité dû au cancer du col de l'utérus ont été réduits de 30 à 5 cours 100 000 habitants chez les femmes de moins de 40 ans.

Il est recommandé de pratiquer une cytologie de dépistage (frottis cervicovaginal) c'est-à-dire un prélèvement de cellules au niveau du col et du vagin à peu près tous les trois ans. L'âge du premier dépistage est variable selon les pays, en général il se situe autour de 22 ans. Les derniers dépistages se font vers 60 à 70 ans.

La technique est la suivante. Il est utilisé un colposcope c'est-à-dire un matériel qui permet de voir et de grossir une image du col de l'utérus entre 6 et 20 fois. Ceci va permettre d'identifier et d'évaluer la jonction entre l'exocol et l'endocol. Rappelons qu'à ce niveau se situe la jonction pavimento-cylindrique et donc la zone de remaniement.

Le gynécologue qui procède à l'examen vérifie la présence ou l'absence de modification visible à l’œil nu. Il peut s'agir de la présence de vaisseaux superficiels, de taches blanches (ponctuation et mosaïque). De cette manière si une zone apparaît suspecte la biopsie sera effectuée à ce niveau. Les prélèvements de cellules en superficie sont quelquefois suffisantes. Si, toutefois, il semble exister un envahissement en profondeur donc une modification des tissus comme cela peut survenir au cours d'un cancer envahissant, il est procédé non plus à un frottis mais à une biopsie c'est-à-dire un prélèvement voire une conisation permettant d'envisager un diagnostic de cancer du col de l'utérus plus envahissant. Le terme conisation désigne un prélèvement sous la forme d'un cône au niveau du col de l'utérus.



20/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres