Le Verseau

                                      


 

  • Votre devise de vie semble être la suivante : "Vivre et laisser vivre". Vous n'avez qu'une passion : mener votre vie comme vous l'entendez, en subissant le moins de contraintes possible et en profitant le plus possible de votre existence sur terre.

  • Vous n'êtes pas facile à décrire, car le Verseau est un monde de paradoxes et de contradictions. Parmi les "constantes" de votre caractère, citons l'extrême indépendance, le rejet des contraintes et des chemins battus, l'originalité de pensée, la curiosité d'esprit, l'esprit d'aventure.

  • Vous n'avez que faire du qu'en-dira-t-on, vous faites fi des conventions, vous affichez volontiers une tendance à l'anarchisme. Votre comportement non conformiste peut parfois prendre les allures de la provocation. En tout cas, vous vous plaisez bien dans la marginalité, vous aimez à ne pas agir comme les autres, à être original jusqu'à l'excentricité. Si quelqu'un a la prétention de vous diriger, de vous enfermer dans un carcan rigide, il risque fort d'être déçu, car vous êtes trop indépendant pour vous laisser faire.

  • Surtout, vous n'êtes pas l'un de ceux qui se prennent trop au sérieux ou qui se font tuer en défendant certains principes. C'est dire que votre sens de l'humour est poussé à l'extrême : vous savez vous moquer de tout et de tous, et tout spécialement de vous-même. Vous êtes, aux yeux de certains, un individu plutôt immoral, mais en réalité vous n'êtes qu'amoral et heureux de l'être.

  • Tout autant que le besoin de préserver votre indépendance, il faut aussi noter votre désir de vous singulariser. Cette volonté de vous démarquer de la foule peut se manifester très tôt et de mille et une manières, ce qui explique les outrances de langage, les allures qu'on pourrait qualifier de provocantes, un comportement souvent déroutant pour l'entourage.

  • Sur le plan des relations humaines, vous recherchez bien sûr la sympathie et la compréhension des autres. Vous êtes sincère, vous avez de la grandeur d'âme et le sens de la solidarité. Vous avez une certaine aisance dans vos contacts, évitant autant que possible tout affrontement direct. Mais ce qui est le plus saillant dans votre caractère, c'est votre grande tolérance : vous ne cherchez jamais à imposer vos attitudes, vos idées, vos convictions. Vous faites toujours preuve d'une grande souplesse et d'une grande compréhension des faiblesses d'autrui. D'aucuns pourraient vous accuser de laxisme, surtout lorsque vous êtes investi de certaines responsabilités, mais vous vous défendez en disant que vous respectez la liberté de chacun.



  • 11/12/2007
    2 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 49 autres membres