le bélier

                                      

 

  • Vous éprouvez toujours le besoin d'agir, de foncer, et manifestez une ardeur qui vous pousse à relever tous les défis. Vous préférez vous lancer, car vous avez confiance en votre énergie, votre allant, votre audace, votre culot même pour vous sortir d'affaire si nécessaire. Mais en revanche, vous risquez de ne pas tenir suffisamment compte des obstacles, car la réflexion, chez vous, n'est pas toujours à la hauteur de votre dynamisme : vous négligez allégrement la nécessité d'examiner ce qui vous tente avant de foncer.

  • Que ce soit en affaires ou en amour, vous mettez toute votre énergie en jeu, vous jetez toutes vos forces vives dans la bataille. Aussi, lorsque vous subissez un échec, le coup est-il d'autant plus rude. C'est ainsi que vous passez facilement d'un extrême à l'autre, de périodes d'exaltation intense à des moments de dépression terrible, car tout est excessif et rien n'est modéré chez vous. Il vous faudra quelque temps pour vous remettre de vos déboires. Et vous vous en remettrez, à coup sûr, en conservant intact votre enthousiasme.

  • À cause de votre caractère spontané, entier, et aussi à cause du manque d'une position de repli, votre abandon interviendra tôt et radicalement. De plus, en raison de vos principes assez rigides, vous n'avez pas de bonnes facultés d'adaptation.

  • Vous êtes plus orienté vers l'avenir que vers le passé. Enclin à faire table rase de ce qui vous a précédé, vous profitez peu de vos propres expériences et a fortiori de celles d'autrui. Vous êtes avant tout soucieux de perspectives nouvelles, estimant que l'innovation, le dynamisme et l'esprit d'entreprise sont vos meilleurs alliés.

  • Vous vivez intensément le moment présent. Réagissant avec spontanéité et intensité, vous mettez de la passion dans tout ce que vous faites. Toute situation, tout sentiment sont vécus avec un maximum de tension. Vous connaissez ainsi des moments d'exaltation ou d'abattement, de délires ou de désespoirs que les natures plus pondérées ne peuvent même imaginer. La véhémence de vos sentiments explique votre tendance aux emportements, qui peuvent aller parfois jusqu'à la démesure et qui vous font paraître alors comme une personnalité brutale et excessive.


  • 11/12/2007
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 49 autres membres