Vidéos Choc

World Trade Center...Le 11 septembre 2001...


 

Et si tout n'était que complot...

L'association française ReOpen911 est une initiative citoyenne qui travaille, avec de nombreuses autres associations américaines et européennes, à informer les citoyens sur les attentats du 11 Septembre 2001.

Parmis nos documents, vous pourrez par exemple découvrir le travail d'investigation d'Eric Laurent, l'interview de Richard Gage représentant des 500 architectes et ingénieurs qui réfutent les explications officielles ou encore les contestations de près de 750 personnalités, officiers supérieurs de l’armée des Etats-Unis et agents du renseignement, hommes politiques américains et du monde entier, comme le sénateur Japonais Fujita
Lire la suite...
A ce jour, de nombreuses incohérences, omissions et contradictions ont été mises en évidence dans ce qu'on appelle "la version officielle du 11 Septembre". Cette version officielle a été relayée par les grands médias le jour même des attentats pour devenir un dogme indiscutable avant même que la moindre enquête n'établisse des preuves que nous attendons encore à ce jour.

ReOpen911 appelle, au nom de toutes les victimes de cette tragédie aux répercussions mondiales, à l'ouverture d'une véritable enquête internationale et indépendante.

 



L'inconscience...ou la bétise humaine...

Un homme fait faire des accrobaties a son bébé de 9 mois,en le tenant simplement par les membres...

Que les internautes se rassurent,les services de la protection de l'enfance sont au courant de cette vidéo,et mettent tout en oeuvre pour en retrouver l'auteur




La vérité sur l'avortement...

Avertissement: Le contenu de cette vidéo contient des images tres dures,voire insoutenables

Pour cette raison,je demande aux personnes mineures,ainsi qu'aux personnes fragiles psychologiquement,de ne pas la visionner.



Bryan Douglas Wells: Bombe Humaine
 
Le FBI enquête sur un des braquages de banque les plus bizarres que l'Amérique ait connu : Brian Douglas Welles, 46 ans, livreur chez Mamma Mia's Pizzaria à Erie, en Pennsylvanie, va livrer deux pizzas ,le 28 Aout 2003, à une adresse en banlieue. Une heure plus tard, il se présente dans une banque et tend à l'employée une note disant qu'il est muni d'une bombe cadenassée à son cou par un collier de métal,et qu'il veut de l'argent. L'employée obtempère, tout en déclenchant une alarme silencieuse. Welles quitte la banque et repart dans sa voiture avec le magot, mais la police l'attend un peu plus loin,dans une rue de Pittsburg. Alors qu'on lui passe les menottes, Welles explique qu'on lui a fixé un engin explosif autour du cou pour l'obliger à commettre le braquage. «Ça va péter, supplie-t-il, sauvez-moi ! Je ne mens pas ! Pourquoi est-ce que personne n'essaie de m'enlever ce truc ?» Prudents, les policiers le font s'asseoir par terre, lui disent de ne pas bouger, préviennent les démineurs, et s'éloignent. Deux minutes et 46 secondes plus tard,avant que les démineurs n'arrivent, la charge explose, tuant Welles. Le FBI n'écarte aucune piste. «Douglas était peut-être une victime innocente, peut-être faisait-il partie d'une conspiration, a expliqué l'agent Bill Crowley.



25/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres