Légendes rustiques par Georges Sand

 

LEGENDES RUSTIQUES


Cliquez pour agrandir l'image Cliquez pour agrandir l'image

 

La grand'bete

 

Les enfants du père Germain revenaient chargés de fagots qu'ils avaient dérobés. Au sortir des tailles de Champeaux, ils entendirent tous les oiseaux du bois crier à la fois, et virent une bête qui était faite comme un veau, tout comme un lièvre aussi.C'était la grand'bête.


..........

                     Le casseu'de bois
 
Malheur à la ramasseuse de bois qui rencontre sur son chemin l'homme de fer rouge!ravageant les arbres de la foret,il ne permet pas que les humains profitent de ses dégats



 

Cliquez pour agrandir l'image


..........


Les follets d'Ep-Nell

Sous la pierre d'Ep-Nell, un follet de mauvaise race se tient blotti. C'est un follet à queue: ce sont les pires. Au lieu de soigner et de promener les chevaux, ils les effraient, les maltraitent et les rendent poussifs.


..........

Le Lupeux

Charli l'entendait souvent quand il revenait de casser les pierres sur la route. Oui-dà, disait-il à sa femme en rentrant, il me suivait encore, à ce soir, tout le long du buisson, lupant à la lune; mais moi je lui disais  en moi même: Lupe donc tant que tu voudras, tu ne me feras pas seulement tourner la tête.


..........

Le Meneu de Loups

"Cent agneaux vous aurez, courant dedans la brande ; belle, avec moi venez, cent agneaux vous aurez.

-Les agneaux qu'ous avez ont la gueule trop grande; Sans moi moi vous garderez les agneaux qu'ous avez." 

Cliquez pour agrandir l'image

..........

                             Le Moine des Etangs-Brisse

Passants qui, aux derniers rayons du soleil, longez les marécages, prenez garde au moine gigantesque qui se lève tout à coup du milieu des roseaux. Fuyez et n'écoutez pas ses dicours maudits.


..........


Les Trois Hommes de Pierre

On prétend que certain individus de cette race stupide, crient en passants attardés: Veux-des bras ? veux-tu des bras ? Si on a l'imprudence de répondre : oui, ils reprennent: Donne-nous tes jambes ! et comme ils sont charmeurs, on reste là tant qu'il leur plaît. Un malin que la frayeur avait jeté à la renverse, eut l'esprit de leur dire: Prenez mes jambes, si vous voulez; elles sont mortes. - Ils ne surent point répliquer, et l'homme put se sauver de leur charme.


..........


Les demoiselles

J'en viyons une, j'en viyons deux, que n'aviant ni bouche ni z'yeux; j'en viyons tois, j'en viyons quatre, je les ârions bien voulu battre. J'en viyons cinq, j'en viyons six qui n'aviant pas les reins bourdis: darrier s'en venait le septième, j'avons jamais vu la huitième.


..........


Les Flambettes

Ce sont des esprits taquins et pernicieux. Dès qu'elles apercoivent un voyageur, elles l'entourent, le lutinent, et parviennent à l'éxaspérer. Elles fuient alors, l'entrainent au fond des bois et disparaissent quand elles l'ont tout à fait égaré.


..........


Les Laveuses de Nuit

A la pleine lune, on voit, dans le chemin de la Font de Font, d'étranges laveuses; ce sont les spectres des mauvaises mères qui ont été condamnées. à laver, jusqu'au jugement dernier, les langes et les cadavres de leurs victimes


..........


Lubins et Lupins

Les Lupins sont des animaux fantastiques qui, la nuit, se tiennent le long des murs et hurlent à la lune. Ils sont très peureux, et si quelqu'un vient à passer, ils s'enfuient en criant: Robert est mort, Robert est mort !


..........


Les Pierres sottes ou Pierres Caillasses

"Quand nous vînmes à passer au long des pierres, dit Germain, il était environ la mi-nuit. Tout d'un coup, voilà qu'elles nous regardent avec des yeux. Jamais, de jour nous n'avons vu ça, et poutant, nous avions passé par là plus de cent fois. Nous en avons eu la fièvre de peur, plus de trois mois encore après moisson."

Cliquez pour agrandir l'image












 


30/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres