Le Scorpion

                                  

 

  • Il est difficile de savoir ce que vous pensez, de connaître vos véritables sentiments ou vos intentions. On ne peut vous juger qu'à vos actes. Vous avez le goût du secret, et l'impression d'avoir plus de pouvoir sur les autres lorsque vous connaissez leur nature ou leurs désirs, sans vous être vous-même découvert.

  • Vous n'aimez pas vous laisser dominer. Vous déjouez sans peine les manoeuvres de ceux qui cherchent à vous asservir. Votre intuition vous aide dans bien des cas. Si vous constatez que l'on a voulu se jouer de vous, votre vengeance sera terrible. La confiance est une valeur à laquelle vous croyez ; travailler avec vous ou se trouver en contact avec vous incite à la franchise.

  • Vous êtes un individu sensible malgré la carapace d'indifférence, d'égoïsme ou de révolte dont vous vous bardez. L'inconscient joue un très grand rôle dans la formation de votre personnalité. Cet inconscient est agité de remous, parfois aussi violents que ceux d'une mer orageuse, et vous pouvez être le premier à en souffrir.

  • Vous vous pliez difficilement aux règles qu'on vous impose. Réclamer votre docilité, c'est réclamer presque l'impossible. Vouloir vous faire plier de force, c'est aller vers de cruels affrontements et déclencher une animosité capable de se transformer en esprit de revanche. Dans cette lutte sans merci, vous disposez d'une volonté peu commune, d'une résistance sur laquelle le temps n'a pas de prise, et surtout d'une disposition innée à mener une guerre d'usure.

  • Il existe incontestablement chez vous une force vitale qui assure les plus spectaculaires renaissances. Mais d'autre part vous êtes aussi le siège de tendances autodestructrices indéniables. Vous devez donc songer à fortifier votre moral, et vous rendre compte que votre imagination risque d'assombrir exagérément le pronostic jusqu'à créer une réelle psychose.

  • Lucide, volontaire, vous savez faire preuve de sang-froid dans les moments difficiles. Mais si vous êtes capable de prendre des risques pour sortir des situations les plus désespérées, vous ne devriez pas systématiquement tenter la chance, frôler des précipices, comme vous êtes souvent porté à le faire.

  • Vous connaissez parfois des élans de mysticisme. Mais ici encore, vous préférez l'action à la contemplation. Si la recherche spirituelle vous attire, vous vous montrerez bien souvent discret sur celle-ci.



  • 11/12/2007
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 49 autres membres